Accessibilité
Découvrir notre association

Notre projet associatif

Le projet associatif

Le projet associatif a été réactualisé le 18 août 2015, il reprend notamment :

Les Fondamentaux

Dans l’article 3 des statuts de l’association IMCP-Loire il est affirmé que :

Le but de l’Association est de favoriser l’élaboration d’une société dans laquelle les personnes handicapées auront leur place, à partir de l’acceptation de leur différence.

Ses moyens d’action viseront à :

-Promouvoir le développement complet des personnes atteintes de paralysie cérébrale dans un milieu le plus adapté possible à leur épanouissement.

-Informer l’opinion et les pouvoirs publics de l’existence des personnes atteintes de paralysie cérébrale (dont IMC et polyhandicapés) sans troubles de comportement et de leurs besoins particuliers,

Par :

  • La création et la gestion de toute structure adaptée
  • La diffusion de publications écrites et audio-visuelles
  • La collaboration avec toutes les autres Associations visant les mêmes finalités.

 

L’Association agit en dehors de toute tendance confessionnelle ou politique.

Ses valeurs s’expriment à travers la Charte associative

Sa politique associative

Un nouveau logo et un slogan ont été proposés par le Conseil d’Administration et validés par l’assemblée générale annuelle en mai 2012.

A partir du slogan, la politique associative se construit autour de onze grands axes :

Mieux préciser quels sont ses usagers 

Notre association assure l’accompagnement de toute personne souffrant de paralysie cérébrale, de polyhandicap, de handicap rare, avec ou sans troubles associés, de naissance ou acquise. Elle s’adapte aussi aux besoins nouveaux qui apparaissent.

Redéfinir son périmètre de rayonnement 

Son secteur d’intervention initial est le département de la Loire, ainsi que les départements limitrophes.

Son champ d’intervention prend en compte l’évolution de ses compétences reconnues au fil du temps, ainsi que les nouvelles politiques de santé régionalisées.

Développer le nombre de ses adhérents et renforcer la représentativité des usagers et leurs familles :

Une association forte est une association représentative qui fédère des adhérents, aussi son ambition est d’utiliser différents vecteurs de communication associative pour sensibiliser les familles et leurs enfants à l’intérêt d’adhérer : fil info, le site internet, conférences, débats (exemple : « patrimoine, donations, transmission » avec l’aide de personnes spécialisées sur le sujet).

Mais c’est également les solliciter à travers :

  • Les comités d’accueils, qui permettent ainsi de présenter l’association aux nouveaux parents et qui répondent aux interrogations de chacun.
  • Les Assemblées générales qui permettent à la fois d’établir les bilans moraux et financiers de l’année écoulée et de tracer les perspectives pour la période à venir.
  • Les CVS, réunis trois fois par an, ce qui peut amener de nouveaux parents à prendre part à la vie des structures et peut-être s’investir dans l’association, comme il l’est dit plus haut.

 

Améliorer l’efficacité des instances associatives :

Notre association a fêté en 2015 les cinquante ans de son existence, elle s’est fortement développée lors de la récente décennie, elle doit aujourd’hui consolider sa gouvernance, ce qui passe par l’amélioration de l’efficacité de ses instances associatives.

La succession de la présidence est également à l’ordre du jour.

Rechercher des fonds 

Le développement de projets forts et innovants dans une période où nous constatons le tarissement des fonds publics (subventions) amène aujourd’hui une association comme la nôtre à rechercher des fonds d’une autre manière, pour cela des actions structurées seront menées pour :

  • Prospecter des personnes privées, en qualité de donateurs ou de légataires, ou des entreprises, en qualité de sponsors ou de mécènes.
  • Renforcer des liens avec d’autres associations caritatives (l’Aspasienne, AEC…)
  • Organiser des manifestations lucratives (spectacles, concerts, lotos…)
  • Auprès des familles (cotisations)

 

Proposer des actions associatives 

*Rassembler les familles :

  • Par l’organisation de week-end associatif
  • Par des activités associatives festives
  • Par des activités associatives sportives, culturelles, musicales
  • Par l’Assemblée Générale
  • Par des réunions régulières type « groupe de paroles »
  • Par des réunions Ateliers cuisine…

*Soutenir l’accès aux vacances et aux loisirs de nos usagers en épaulant l’association sœur : « Allons Tous au Vert » dont nous avons suscité la création en 2010 (cf. paragraphe 5.4-6).

Développer une démarche de Responsabilité Sociétale des Organisations

Afin de donner plus de sens à l’action collective et affirmer une « spécificité méritoire » de notre association, nous souhaitons formaliser le développement de cette démarche : un Comité de Pilotage RSO s’est mis en place et des partenariats se tissent.

La participation à un Cercle de Performance de l’Agence Nationale d’Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP) est un autre axe de travail qui a été initié au cours du printemps 2015.

Créer, gérer et développer des établissements et Services

A partir des valeurs définies précédemment, l’association a construit son cadre éthique pour encadrer l’action de tous ses membres, à commencer par ses salariés exerçant dans les établissements et les services.

Les Enjeux principaux auxquels les établissements et services doivent faire face dans la période actuelle et future sont les suivants :

  • DIFFUSER LA CULTURE DE LA QUALITÉ AUPRÈS DE TOUS
  • DÉVELOPPER LA PERSONNALISATION DE L’ACCOMPAGNEMENT DE LEURS USAGERS
  • SOUTENIR LA VIE CITOYENNE, SOCIALE, SPORTIVE ET CULTURELLE DES USAGERS
  • PRÉPARER A LA VIE AFFECTIVE ET SEXUELLE DE FUTURS ADULTE
  • SÉCURISER LES FINANCEMENTS DES STRUCTURES A TRAVERS DES CPOM
  • NOUER DES ALLIANCES EN RÉPONDANT A DES APPELS A PROJET
  • ENTRETENIR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE IMMOBILIER ET LOGISTIQUE
  • PARTICIPER A LA RECHERCHE APPLIQUÉE

Affirmer son projet de gestion des Ressources Humaines

Celui-ci doit permettre à chaque salarié tout à la fois :

*D’être Acteur de son projet professionnel tout au long de sa carrière, dans une perspective d’évolution de celle-ci et de reconnaissance (à travers des formations, des mutations internes, des promotions internes), tout en sécurisant celle-ci.

*De développer sa professionnalité, à travers des formations et/ou le tuilage et/ou le tutorat de ses collègues professionnels expérimentés. L’AIMCP Loire joue le rôle d’une organisation apprenante faisant porter son regard autant, voire davantage sur les compétences acquises ou en cours d’acquisition que sur les qualifications. La formation tout au long de la vie est un vecteur d’amélioration du parcours des personnels comme un gage de qualité du service rendu.

*De participer à la co-construction de démarches collectives de progrès pacifiées qui servent les finalités du projet associatif de l’association IMCP Loire (à travers les instances représentatives du personnel ou les comités de la qualité).

*De s’imprégner du sentiment d’appartenance à une association de l’économie sociale et solidaire comme la nôtre, dans le cadre de son histoire et de ses valeurs propres (à travers les manifestations ou les supports de communications développés par l’association).

*De se positionner comme citoyen humaniste en participant à son niveau à la réfection des liens sociaux et à la mixité sociale par le soutien bienveillant apporté aux salariés en cours d’insertion (jeune en attente de formation, salarié en contrat aidé, stagiaires divers…).

La gestion de ses Ressources humaines s’inscrit dans une dynamique de Management Participatif, portée par l’équipe de Direction, mais à laquelle sont parties prenantes les Administrateurs, les salariés, les personnes en situation de handicap et leurs familles.

Organiser sa communication interne et externe

  • Définir un plan de communication interne et externe
  • Décliner les éléments de la signalétique pour affirmer l’identité visuelle de l’association
  • Utiliser les vecteurs modernes de communication
  • Développer les relations avec les médias – les actions de lobbying
  • Communiquer dans les milieux scolaires et universitaires
  • Poursuivre la structuration de son système d’information et de la connaissance :

 

Poursuivre l’adaptation de la personnalisation dans l’accompagnement des usagers :

En particulier accompagner des personnes handicapées motrices qui avancent en âge, avec la préparation à une future retraite, en milieu ordinaire ou spécialisé. L’avancée en âge ne doit pas signifier l’arrêt d’une dynamique personnelle pour les personnes en général et pour les personnes porteuses d’un handicap en particulier.

Accompagner des personnes dont les déficits sont parfois multiples, complexes et/ou évolutifs et qui requièrent un accompagnement spécialisé permanent, avec hébergement médicalisé ou non. C’est notamment le cas pour les enfants porteurs de handicaps rares et de notre « inclusion » au sein de nouveaux réseaux, comme le collectif interrégional « handicaps rares Rhône-Alpes Auvergne », regroupant plus de trente partenaires associatifs.

Par ailleurs, accompagner des enfants, des adolescents maintenus en milieu ordinaire de vie (effet de la loi du 11 février 2005), en préparant certains à l’exercice futur d’une activité professionnelle plus exigeante (en milieu ordinaire ou en milieu adapté), mais aussi soutenir la scolarisation des enfants et adolescents accueillis au sein de nos structures.

 

Lecture audio
COVID 19

COVID 19 

Nous avons besoin de masques,gants et gels hydroalcooliques pour nos structures encore ouvertes.

Prenez soin de vous et de vos proches.